Quelle pitié!! Une soixantaine de connards  se sont amusés à arraché les essais de porte greffe transgénique de l’INRA de Colmar… Pour info ces essais sont la seul piste de recherche prometeuse contre le court noué, une maladie virale qui decime nos vignobles et limitent leur durée de vie.  La dernière fois, la justice les a reconnu coupable et n’a pas tenu recevable leut excuse bidon  de « désobéissance civil », mais ne les a condamné qu’a une amende symbolique (2000+1 €) Je vous propose une idée : allez donc fauché les champs de soja transgéniques d’amérique du nord ou du Brésil, vous me raconterez si vous vous en sortez avec une tape sur vos doigts… « Désobéissance civile »… vous vous prenez pour qui et vous vous croyez ou? Seriez vous les Jean Moulin d’une France occupée par 70 porte greffe qui ne donnerons jamais une fleur et donc ne disséminerons jamais leur ADN diabolique?

La recherche est une chose respectable et vitale, l’INRA de Colmar a un passé fabuleux, il a acceuillit des hommes parmis les plus grand  de la viticulture, a savoir M Huguelin, M Schneider et M Lebon (moins connu mais j’ai tripé sur ses publis au sujet de la mise en réserve, j’aurai jamais cru que le coupable c’etait l’amidon!). Ces essais etait soutenu par des associations écologiste ayant compris l’interet de la démarche… J’espère que la justice saura cette fois ci punir les audieux connard responsable de cet acte lache, criminel et irresponsable.

DaahhUUUUuuut!!!

Ps: D’apres les dernieres nouvelles d’Alsace, la plupart  des vandales étaient des agriculteurs et  maraichers bios venu d’un peu partout, alors on a toujours l’impression que les gentils bio sont des victimes?