Ça boit quoi un Darou? A peu près n’importe quoi, faut être franc… mais en tant que truffe avisée j’ai mon opinion sur les différentes églises et écoles du monde du vin : Gloire à la grande loge de l’Agriculture Intégrée, Longue vie à Terra Vitis!!!

Je n’ai rien contre les vins bios : de très grands vins sont bios. Je pense simplement que le dogme de base, « utiliser des produits naturels est meilleur pour la nature et pour l’homme » est faux. De plus ce postulat ne garantit aucunement la qualité d’un vin.

Les produits naturels ne sont pas inoffensifs, cuivre, roténone, cyanure… et polluent également, surtout le cuivre. On remarque aussi que le bilan carbone du bio est assez médiocre : il faut traiter deux fois plus souvent, le désherbage thermique et même mécanique consomment une quantité de mazout assez impressionnante et en tout cas supérieure au désherbage chimique ou mixte (mon préféré!! chimique sous le rang mécanique entres rangs!)

Enfin l’agriculture biologique n’a pas le monopole du respect de la nature et de ces cycles! Les vignerons Terra Vitis travaillent ferme à se réapproprier leur terroir, à maintenir la biodiversité et à limiter les intrants. L’agriculture intégrée réfléchie également aux stratégies du travaille du sol et au respect des terroirs.

Produire du vin et respecter la nature est une question beaucoup trop complexe pour se contenter de la réponse simpliste de l’agriculture biologique. Nous pouvons utiliser les outils les plus performants, naturels ou non, dans l’optique d’une agriculture respectueuse, durable et savoureuse.

Bien entendu tout ceci est sujet a débat et… entre nous… j’espère bien voir des réactions a ce sujet 😉

Publicités